Courses de l’automne

Courses d'automne 2017

Comme indiqué précédement, nous avons ciblé une course pour l’automne 2017. Nous souhaitons qu’un maximum de coureurs participent au marathon de Rennes le dimanche 22 octobre soit en individuel soit en relais. N’hésitez pas à vous inscrire ou à en parler à d’autres adhérents pour constituer des relais.

 

Nous avons aussi pour projet de participer au relais du semnon le dimanche 24 septembre, si possible avec plusieurs équipes, course de 100 km en équipe de 6 avec 3 relais d’environ 17km, 1 relais de 21 km et deux de 12 km. Nous en reparlerons à la rentrée, mais n’hésitez pas à vous manifester si vous souhaitez participer à ce relais, toujours sympa !

Ultra Marin 177km (Gwen)

CR de l'ultra marin

By Gwenaël D

Le départ du grand raid de 177 km autour du golf du Morbihan a été donné vendredi 30 Juin à 18h. Manou et moi ainsi que 1100 coureurs prenont le départ sous un léger crachin breton mais seulement 618 termineront la course. Nous avions décidé de prendre le départ et voir l’arrivée ensemble. Même sans cette décision et une fois n’est pas coutume, Manou a eu les mêmes problèmes que moi durant la course en quasi synchronisation et j’ai pu accompagner mon lièvre jusqu’à l’arrivée. La première partie de course se déroule sans problème. Nous commençons la course prudemment et arrivons au premier ravito au bout de 2h en 780ème position. Nous gardons le même rythme prudent jusqu’à l’embarcadère de Locmariaquer au 82ème kilomètres que nous rejoignons au bout de 11h30 de course. Nous avons effectué une belle remontée et nous sommes les 380ème participant à embarquer à bord d’un zodiac pour rejoindre Arzon après une traversée de 10 minutes. Ma fille Louane m’attend ensuite à Sarzeau et rien ne peut m’arrêter à ce moment de la course. Ça me donne un but plus fort que tout pour continuer à avancer avec en tête l’envie de la voir et la serrer dans mes bras car la course change totalement. Nous pensions encaisser une bonne centaine de kilometres de course sans trop de pépins mais les premières douleurs et mauvaises sensations apparaissent avant malgré un gros volume d’entraînement. Pour atteindre Sarzeau au 122ème kilomètres, les périodes courues font de plus en plus place a de la marche rapide puis de la marche classique car les douleurs s’intensifient.

Les périodes de doute rodent sans cesse et il faut s’en débarrasser au plus vite. Voir Louane à Sarzeau me regonfle le moral et c’est une aide précieuse à ce moment de la course. Lujien Viedo, Jamin Kdo et Simon, en vadrouille dans le coin en profite pour venir nous encourager et nous attendent au kilomètre 138. Nous les rejoignons en provenance de Sarzeau sur un rythme un peu plus élevé et ça fait un bien fou de les voir à Le Hézo. Nous atteignons ensuite Séné au 156ème kilomètres et durant cette portion le doute a été présent quasi en permanence. Nous prenons notre temps au ravito de Séné et en repartons le samedi 1er juillet à 21h30. L’arrivée n’est plus qu’à 22 kilomètres et sur les 10 premiers kilomètres les jambes répondent à nouveau sans douleur comme par miracle. Le moral se regonfle un peu. Malheureusement, sur les 12 derniers kilomètres, les ampoules aux pieds apparaissent mais elles ne nous empêchent pas de vouloir rejoindre la ligne d’arrivée d’où nous sommes partis la veille. Du bon son dans les oreilles et la dernière partie de course se termine au mental en mettant un pieds devant l’autre en repensant au soutien de Charlotte Vautier, Eilaroc Lervel pour Manou, les amis, la famille ou JLO qu’on a eu durant toute la course et en se faisant à l’idée qu’on passe seconde nuit dehors sans dormir depuis le départ. C’est un vrai plaisir d’apercevoir l’arche d’arrivée et de franchir la ligne d’arrivée à 1h38 du matin le dimanche avec un temps officiel de 31h10min après le décompte du temps de la traversée et d’attente pour le zodiac. Nous sommes 350ème au classement des finisher. Cette course était complètement dingue et nous sommes passés par tous les états physique et mental. Une grand merci à notre team, Daniel et Marie Françoise pour leur soutien logistique et mental tout au long de la course. Que ce fut dur mais quel plaisir de réaliser ce défi qui était de faire un ultra trail, un rêve depuis deux ans. Ça s’est fait . Au suivant…

TBM 57km (Steph)

CR du Trail du bout du monde

By Stéphanie

C’est sur la boite comme dirait Albin Quéré! Trail du bout du monde ce week-end. Quelle jolie balade sur les sentiers. Départ rapide en compagnie d Emmanuelle Glaudy de Myriam Lebret Gallet, David, Julien, Mélanie et Alexandra qui elle avait déjà pris les choses en main. Bonnes sensations, bonne allure . Myriam décide au 27 ème de me laisser en bas des côtes et de poursuivre Alexandra. Ce sera sans moi. Je préfère gérer pour éviter le coup de bambou et le risque que Mélanie et Manue me rattrapent. Au 27 ème je perds mon « assistance remplisseur de flasque » qui a les jambes pour faire une bonne perf et qui fera une TRÈS belle perf!!!

Hop and Down jusqu’au 37eme sur un bon rythme un bon mental. Ptit coup de moins bien ensuite car terrain trop roulant et des cuisses qui se rappellent à moi. Mais ce sera de courte durée car le retour sur GR me donne des ailes jusqu’à l arrivée !!! Quelle satisfaction de finir 3eme sur une manche OTT à côté de vraies championnes! Super moment de partage avec mon Loulou qui m a suivie sur la course!! Merci à Emilie et David de nous avoir permis ça !! Encore une superbe course dans un cadre sublime ! Maintenant place aux vacances et au repos!!!!

La ruée vers le bol d’air

JLO au bol d'air de Laillé

Une fois de plus, JLO a relevé le defi du bol d’air en inscrivant pas moins de 27 adhérents à cette course (18 sur le 10KM et 9 sur le 5km). Mais qu’est ce qui fait courir les Jlosienes et Jlosiens chez nos voisins de Laillé ?. le manque d’air a Orgères ?;le parcours ?; La bonne entente entre les deux clubs ?..  Noooonnnn rien de tout cela!!. Ce qui nous fait courir a Laillé, c’est le repas de l’AG : on est partie pour gagner LE COCHON !!! Le Lot de l’association/club le plus représenté. Et cette année c’était encore nous !!!

Le cochon mis a part, cette course est aussi l’occasion pour les plus chevronnés d’entre nous d’accompagner les nouveaux dans leur première course, c’est aussi l’occasion d’accompagner ceux qui veulent faire un Chrono. Bravo donc a
  • Marie-Pascale : premier 5km, en 34:37
  • Eva: premier 10km en 1:09
  • Stéphanie A. : un objectif de 1h au 10km et un temps au chrono de 1:01 (sûrement une erreur au chrono officiel)
  • Julien (alias Juju): un objectif non avoué de 40 mn au 10km et termine en 41 (même remarque que précédemment)

Dans tous les cas, c’était une belle sortie sur un nouveau parcours agréable, et une ambiance sympathique.